Modele dessin note de musique

Au cours des trois derniers siècles, des centaines de systèmes de notation musicale ont été proposés comme alternatives à la notation traditionnelle de la musique occidentale. Beaucoup de ces systèmes cherchent à améliorer la notation traditionnelle en utilisant un «personnel chromatique» dans lequel chacune des 12 classes de Pitch a sa propre place unique sur le personnel. Les exemples sont la notation de ailler-Brennink, la notation musicale dodeka de Jacques-Daniel Rochat [23], [24], la notation TWINLINE de Tom Reed, Ambrose piano Tabs de Russell Ambrose, la Clairnote de Paul Morris [26], la Stave Express de John Keller et la Notation de musique bilinéaire. Ces systèmes de notation ne requièrent pas l`utilisation de signatures clés standard, d`altérations ou de signes de clef. Elles représentent également des relations d`intervalles plus cohérentes et plus précises que la notation traditionnelle. Le projet de notation musicale (anciennement appelé l`Association de modernisation de notation de musique) a un site Web avec des informations sur beaucoup de ces systèmes de notation. Bien que de nombreuses cultures antiques utilisaient des symboles pour représenter des mélodies et des rythmes, aucune d`entre elles n`était particulièrement exhaustive, ce qui a limité la compréhension d`aujourd`hui de leur musique [27]. Les semences de ce qui deviendrait finalement la notation occidentale moderne ont été semées dans l`Europe médiévale, en commençant par l`objectif de l`église catholique pour l`uniformité ecclésiastique. L`église a commencé à notation des mélodies de plain-chant afin que les mêmes chants puissent être utilisés dans toute l`église.

La notation musicale s`est développée plus loin dans les époques de la musique renaissance et baroque. Dans la période classique (1750 – 1820) et l`ère de la musique romantique (1820 – 1900), la notation continua à se développer à mesure que de nouvelles technologies d`instruments de musique furent développées. Dans la musique classique contemporaine du 20e et 21e siècle, la notation musicale a continué à se développer, avec l`introduction de la notation graphique par certains compositeurs modernes et l`utilisation, depuis les années 1980, des programmes d`écriture de partition informatisée pour la musique notation. La notation musicale a été adaptée à de nombreux genres musicaux, dont la musique classique, la musique populaire et la musique traditionnelle. Dans la notation de support de pitch la musique est écrite avec des lignes de mélodie et des crochets de tangage. Les lignes de mélodie sont comme des lignes de personnel, sauf qu`elles peuvent changer de pitch en écrivant des crochets sur eux. Les supports d`espacement ajoutent ou soustraient les étapes de l`échelle à la ligne de mélodie. La forme du support (c.-à-d.

ΚατηγορίεςΧωρίς κατηγορία